Le Grand Livre de la Maison Miniature (Éd. Fleurus) is now available in English version :
The Big Book of a Miniature House (GMC Publications
)
 

mardi 7 mars 2017

Brocante Shabby blanc

 L'ambiance est toute blanche pour cette nouvelle scène qui regroupe un peu de tout, comme d'habitude. ;)

 ♥♡♡♥



Je m'étais déjà essayée au carreau de dentellière.
Lorsque j'avais fait la bastide provençale, dans l'une des chambres, j'avais fabriqué une alcôve constituée en partie d'un placard dans lequel était présentée une collection de divers accessoires en dentelle.

Bien sûr, les fuseaux de dentellière ne pouvaient pas manquer à cet assortiment d'objets évoquant la dentelle entièrement faite à la main, mais je n'avais alors reproduit que le coussin (sans son support) sur lequel la dentelle est confectionnée à l'aide de fuseaux entrecroisant les fils pour obtenir de véritables œuvres d'art (dans la « vie réelle »).

Cette fois, c'est un modèle complet en bois qui m'a inspirée.
Je l'ai juste fait pour le plaisir de le reproduire et bien qu'une véritable dentellière y verra de nombreux défauts. ;) (Si tu passes par-là, Gis… ;))



 Les photos d'époque (2006) de la collection de dentelles, la façade de la bastide provençale, le modèle en bois.


Je pense refaire des coussins comme celui qui se trouve dans la bastide, car ils seront plus faciles à insérer dans des collections.

♥♡♡♥ 




♥♡♡♥  
À bientôt. ♥ Léa


14 commentaires:

  1. Nous entrons là, dans une brocante plutôt *raffinée* par certains objets, beaucoup de dentelles ... Le blanc contribue à cette ambiance !
    J'arrive, mon choix est fait !
    Belle journée Léa, le soleil est déjà présent. Bises. Joce

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Joce.
      Comment de pas craquer parmi les dentelles, avec une pensée pour toutes ces personnes qui faisaient ces travaux si minutieux (et aussi les fillettes qui apprenaient à faire « comme ci » et pas « comme ça », toujours pour de très bonnes raisons logiques. :)).
      C'est toujours intéressant d'écouter les dames parler de leurs enfances devant des tables remplies de dentelles anciennes, dans mes brocantes de quartier.
      Ce savoir-faire est fascinant, et c'est heureux qu'il en reste des traces, aujourd'hui.
      Les premiers stands visités sont toujours ceux de mes « dentellières » préférées. ;) Bises

      Supprimer
  2. quelle merveille !
    quelle minutie avec tous ces petits détails charmants et emprunts de réalisme que l'on se plait à contempler. félicitations pour votre talent

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup, Dentelle et Rose Boudoir.
      Bienvenue dans mon univers en miniature. :)

      Supprimer
  3. Le carreau de dentellière a toute sa place, dans cette ambiance blanche, si élégante et raffinée... Je me souviens parfaitement du coussin, dans le placard de la bastide !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Josy. :)
      J'aimerais refaire d'autres coussins.

      Supprimer
  4. des scènes toutes d'élégance et de sobriété !
    très évocateur ton carreau de dentelière ! un bel objet!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Claude.
      Il n'est pas assez encaustiqué, il lui manque du « vécu ». :)

      Supprimer
  5. Bonjour Léa,
    Magnifique travail! Je suis toujours ébloui par vos scène miniature.
    A bientôt,
    Giac

    RépondreSupprimer
  6. Très jolie et douce ambiance!
    Geneviève

    RépondreSupprimer
  7. Superbement réalisé, le carreau de dentellière! Cette ambiance blanche est douce, romantique et très apaisante... Tu as non seulement un grand talent de miniaturiste, mais aussi de mise en scène, chère Léa!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Noëlle. Mes miniatures sont des prétextes à créer des ambiances. :)

      Supprimer

♥ Merci pour votre visite et pour avoir pris le temps de laisser vos impressions. ♥ À très bientôt, Léa

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

INFORMATION SUR LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE - COPYRIGHT INFORMATION


Merci de respecter mon travail. Toute photo figurant sur ce site est la propriété exclusive de son auteur. « Toute reproduction totale ou partielle faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayants droits est illicite. » (article L.122.4) Conformément à l'article 1 de la loi du 11/03/57 :
« L'auteur jouit d'un droit de propriété au seul fait de sa création. »