Le Grand Livre de la Maison Miniature (Éd. Fleurus) is now available in English version :
The Big Book of a Miniature House (GMC Publications
)

mercredi 14 décembre 2011

Le salon

Avant de passer au boudoir et de vous montrer cette nouvelle pièce, je vous fais visiter le salon, car je l'avais laissé un peu de côté, tout du moins je ne vous en parlais plus... mmh cela ne voulais pas dire que je l'avais abandonné... Que nenni, bien au contraire, j'ai beaucoup pensé à lui et je vous le prouve.



En coulisse et sans mot dire... je l'aménageais tout doucement, il est maintenant « à peu près » fini. D'ailleurs certains s'y complaisent déjà... Je dis « à peu près » parce qu'il manque le luminaire, mais c'est encore toute une histoire...



Rappelez-vous, lorsque je vous racontais mes déboires lors de la création de la maison que je construisais pour le livre (vous pouvez, si le coeur vous en dit et si vous avez du temps... relire cette épopée épique ici : Making Off(Part1))

Eh bien, cette fois, j'avais pris mes précautions, sachant que minou était  (et est) toujours autant prompt à faire mumuse avec tout ce qui dépasse... (et qu'il n'a rien raté de cette réalisation...) j'ai bien pris soin de ne pas laisser traîner le fil conducteur qui devait me permettre de tirer les fils électriques du luminaire prévu.


Comme vous pouvez le voir, j'avais fixé à une extrémité un bout de fil de fer, haha ! Et comme ça même s'il tirait sur l'autre extrémité du fil, impossible de le faire sortir de la saignée dans lequel il était logé et en plus, j'ai scotché cette autre extrémité à l'arrière de la maison, héhé ! Comme ça, impossible de tirer dessus, carrément...

Bien, bien... tout va bien, mon fil est resté logé, intact, tout le temps de l'aménagement de la pièce.
Oui, oui, tout le temps, jusqu'au moment où j'ai voulu installer le luminaire... Et là, c'est le drame... je n'ai pas prévu qu'il me fallait trois fils conducteurs, un pour chaque fil électrique du luminaire et là je sens que je vous ai perdus, alors je vais essayer de vous expliquer le pourquoi du comment (si vous avez toujours un peu de temps.. sinon, regardez juste les photos. :p)

Donc, pour ceux qui sont restés, voilà le problème, j'ai créé le luminaire avec des éléments séparés, j'ai utilisé un plafonnier, trois tulipes en verre et trois micro-ampoules avec fils... Après avoir réuni les fils (au nombre de trois, donc), il me restait à les faire passer dans la saignée que j'avais faite dans le sol de la pièce du dessus (la chambre bleue) et qui est recouverte par le plancher.

Seulement, je n'ai pas réussi à faire passe
r les trois fils en même temps, il aurait fallu que je puisse les faire coulisser un par un, donc prévoir trois fils conducteurs.

Cela veut dire que soit je ne mets pas le luminaire et je rebouche le trou fait au plafond (solution de facilité), soit, je le mets et dans ce cas, j'ai deux solutions :
- rajouter des poutres et en profiter pour faire passer les fils électriques sous l'une d'elles, en la creusant, mais ça ne m'enchante pas, je trouve déjà qu'il y a assez de poutres ;


- démonter (décoller sans rien casser, puis remonter) une partie du sol de la chambre bleue, la partie qui recouvre la saignée, afin d'y faire passer les fils comme prévu...

C'est ce que je vais faire, je pense...

Pour l'instant, je vous montre de quoi il a l'air, au cas où je ne puisse pas l'installer.
À présent, place aux photos.






Dans ce coin de la pièce, j'ai emprunté au salon de la Petite folie des anges le bonheur du jour, juste le temps de la photo, pour combler le vide, car... ah, vous verrez, c'est pour plus tard...



Comme cette maison est moderne, elle est même équipée de l'ADSL.
Eh oui, comment croyez-vous que je puisse communiquer avec vous, sans ça, depuis la Villa des Roses ?

11 commentaires:

  1. salut Léa,


    Ah ! Génial... l'occasion de relire le making off ! je l'ai déjà lu, mais je ne m'en lasse pas !
    sinon, ton salon.. j'aime bien l'ambiance générale et plus particulièrement les fleurs qu'elles soient dans un vase, une corbeille ou peintes sur un tableau..

    RépondreSupprimer
  2. Oh! l'ordinateur est trop drôle! vous l'avez trouvé, la couleur minables qui convient à la maison ... :))
    J'aime vraiment la poitrine de tiroirs courbés, très chic!
    Je vous demande, s'il vous plaît, comme vous, les taches noires sur les meubles?
    merci :D
    Caterina

    RépondreSupprimer
  3. Chere Lea, l'ADSL est merveilleux. Il est blanc et il va tellement bien avec le reste des meubles. Ce luminaire est splendide et il faut absolument que vous decolliez le sol de la chambre bleue pour l'installer! Apres tout, vous vous etes donnee tellement de peine a tout perfectionner, il faut ce luminaire. J'espere bien que vous allez reussir a l'installer!

    RépondreSupprimer
  4. comme toujours : les mots, toujours les ... Superbe salon, ambiance feutrée... J'attends la mise en place du plafonnier LOL. Sans oublier le remplacement du bonheur du jour.

    RépondreSupprimer
  5. Nada mejor que empezar el día. con un nuevo post, es encantador.Carmen

    RépondreSupprimer
  6. j'adore , c'est trop trop BEAU ! comme j'aime .

    RépondreSupprimer
  7. No tengo palabras para describir las sensaciones que me producen tus trabajos, tan delicado, tan cálido. Visitar tu blog es.... un reto para los sentidos. Felicidades.

    RépondreSupprimer
  8. The writing desk is so appealing and the lap top computer shows your great sense of humour!x

    RépondreSupprimer
  9. Très bel ensemble. J'adore le canapé, le fauteuil et l'ordinateur.
    Geneviève

    RépondreSupprimer
  10. It's a beautiful room and thanks for the big pictures. The little computer with your blog pic is a great touch!

    RépondreSupprimer

♥ Merci pour votre visite et pour avoir pris le temps de laisser vos impressions. ♥ À très bientôt, Léa

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

INFORMATION SUR LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE - COPYRIGHT INFORMATION


Merci de respecter mon travail. Toute photo figurant sur ce site est la propriété exclusive de son auteur. « Toute reproduction totale ou partielle faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayants droits est illicite. » (article L.122.4) Conformément à l'article 1 de la loi du 11/03/57 :
« L'auteur jouit d'un droit de propriété au seul fait de sa création. »